Norme de communication

Description de la norme

Bien que la prise soit standardisée, plusieurs protocoles de communication restent possibles suivant les constructeurs. Ils sont représentés ci-dessous par les 5 colonnes ISO 9141-2, ISO 14230, SAE J1850, ISO 15765 et SAE J1979. Le décodage de ces différents standards de communication est à la charge du logiciel embarqué des interfaces ELM. Notre logiciel, quant à lui, est chargé de transcrire les trames des interfaces ELM en données interprétables en se basant sur la norme SAE J1979.


Récapitulatif normes de l'EOBD

Les différents protocoles

Les protocoles basés sur les lignes K et L

Les protocoles décrits ci-dessous utilisent tous le même média (même liaison électrique). Mais des différences au niveau des données envoyées font qu'ils ne sont pas compatibles entre eux.

L'ISO9141-2

Ce protocole est principalement utilisé par les constructeurs européens.
Vitesse de communication : 10,4 kbps
Il utilise les broches suivantes du connecteur :

  • la broche 7 : pour la ligne K
  • la broche 15: pour la ligne L qui peut être optionnelle

L'ISO14230 (KWP2000 ou KW2000)

L'ISO14230 est le successeur de l'ISO9141, il en reprend les principales caractéristiques. Ce protocole est principalement utilisé par les constructeurs européens. Au sein de ce protocole, il existe encore 2 "sous" protocoles dont la principale différence se situe au niveau de l'initialisation : le slow init ou 5 baud init et le fast init.

Slow init (ou 5 baud init)

Vitesse de communication : de 1.2 à 10,4 kbps
Il utilise les broches suivantes du connecteur :

  • la broche 7 : pour la ligne K
  • la broche 15: pour la ligne L qui peut être optionnelle

Le fast init

Vitesse de communication : de 10,4 kbps uniquement
Il utilise les broches suivantes du connecteur :

  • la broche 7 : pour la ligne K
  • la broche 15: pour la ligne L qui peut être optionnelle

Oscillogramme trame KWP OBD

Exemple d'une trame de requête du régime moteur suivi de sa réponse en ISO1420
Voie jaune = K line, Voie bleue = L line

Le KW1281, KW71 et KW82

Ces protocoles (spécifié par la SAE J2818) sont principalement utilisés par les constructeurs germaniques avant que l'EOBD ne soit imposée.

Les protocoles basés sur la SAE J1850

PWM (SAE J1850)

Ce protocole est principalement utilisé par Ford. Mais cela n'est pas forcément applicable pour les FORD vendues en Europe qui utilisent alors un protocole ISO.
Vitesse de communication : de 41,6 kbps uniquement
Il utilise les broches suivantes du connecteur :

  • la broche 2 : BUS +
  • la broche 10: BUS -
Oscillogramme trame SAE J1850 PWM OBD

Exemple d'une trame de requête du régime moteur
Voie jaune = Bus +, Voie bleue = Bus -

VPW (SAE J1850)

Ce protocole est principalement utilisé par General Motors.
Vitesse de communication : de 10,4 à 41,6 kbps
Il utilise les broches suivantes du connecteur :

  • la broche 2 : BUS +
Oscillogramme trame SAE J1850 VPWM OBD

Exemple d'une trame de requête du régime moteur
Voie jaune = Bus +

Les protocoles basés sur le CAN

CAN (ISO 15765)

Ce protocole est celui qui, à terme, sera utilisé par tous les véhicules. Il est celui qui offre le plus de rapidité et de flexibilité.
Vitesse de communication : de 125 à 500 kbps
Il utilise les broches suivantes du connecteur :

  • la broche 6 : CAN High
  • la broche 14 : CAN Low
Oscillogramme trame CAN OBD

Exemple d'une trame de requête du régime moteur en bus CAN à 500 kbps
Voie jaune = CAN high, Voie bleue = CAN low, durée d'émission = 230µs

Nota : les niveaux de tension sont légèrement différents pour les trames "low speed" (125kps).

CAN (SAE J1939)

Ce protocole est principalement utilisé dans le domaine des véhicules lourds (camions, engins agricoles, matériels de chantier).
Vitesse de communication : de de 125 à 500 kbps
Il utilise les broches suivantes du connecteur :

  • la broche 6 : CAN High
  • la broche 14 : CAN Low
Connecteur Poids Lourd Tracteur diagnostic

La plupart du temps le connecteur de diagnostic n'est pas le même sur ce type de véhicule et ressemble à celui ci-dessus